bw_corbuArchitecte, urbaniste et peintre français d'origine suisse Charles-Edouard Jeannerret, dit Le Corbusier (1887 -1965), a toujours imposé dans ses réalisations « l’esprit nouveau ». Pour lui, la structure géométrique d’une cellule d'habitation doit s’exprimer à travers une organisation claire et simplifiée des volumes. Dès 1920 il utilisera des éléments préfabriqués en usine permettant, parce qu'ils sont standardisés, de varier à l'infini les combinaisons d'une ossature indépendante. En 1945, ses recherches seront essentiellement orientées vers la solution des problèmes que pose la concentration urbaine. Il propose alors un nouveau mode d'aménagement du territoire parfaitement résumé par la formule «soleil-espace-verdure» et l'implantation d'une architecture aux formes moins rigides. Il met au point un système de calcul de proportions exploité pour la première fois lors de la réalisation de la «Cité radieuse» de Marseille (1947-1952), vaste bâtiment qui comprend 350 logements répartis sur huit doubles niveaux. D'autres «unités d'habitation de grandeur conforme» sont construites à Nantes-Rezé (1952-1953), à Briey-en-Forêt (1957), à Berlin (1957). Ces masses architecturales fonctionnelles, dont l'emprise au sol est réduite au minimum, présentent, compte tenu de leur gigantisme, un surprenant caractère de légèreté. Le souci d'une expression plastique variée, inséparable de ce qu'il appelle «l'acoustique paysagiste», prédomine dans les réalisations de l'architecte qui s'étendent des années 1950 à la fin de sa vie.

Pour en savoir plus : cliquez ici